Adieu G Suite, bonjour Google Workspace !

« C’est la fin du “Bureau” tel qu’on le connaît » explique Javier Soltero, VP et GM de Google Workspace. « Désormais, les équipes doivent prospérer sans se rencontrer en personne, protéger leur temps personnel et leurs temps de concentration, et construire de nouveaux liens humains. Google Workspace veut offrir une expérience entièrement intégrée pour aider chacun à réussir dans cette nouvelle réalité. »


 Le site officiel de Google Workspace

Coup de tonnerre ce mardi 6 Octobre 2020 dans le monde de l’informatique, Google rebat les cartes du marché des suites logicielles professionnelles et renomme G Suite en Google Worskspace !

Plus qu’un simple changement de nom, c’est une refonte complète de l’environnement dans sa façon d’interagir avec l’utilisateur qui nous est proposée par Google !
N’oublions pas que ce sont aujourd’hui près de 6 millions d’entreprises qui utilisent ces outils !

Nouveau nom et nouvelle identité visuelle

Et d’abord revenons sur le nom : Google Workspace !
Le nom de la firme est remis à l’honneur, comme si Google était maintenant fier d’assumer sa suite professionnelle face au monde entier et face à Microsoft en particulier !
Ensuite Workspace: space pour espace infini, fini, cosy, collaboratif ?
et work pour bien signifier son implantation dans le monde professionnel ?

Comme évoqué plus haut, Google revoit toute son identité visuelle avec Workspace. Toutes les icônes adoptent ainsi les quatre couleurs du géant du web (bleu, rouge, jaune et vert).

La refonte de l’icône de Gmail avait déjà fuité depuis quelques semaines, mais là c’est vraiment à une refonte complète que nous invite Google.

Intégration plus poussée pour une nouvelle expérience utilisateur

C’est l’interaction entre les différents outils qui faisait déjà la force de G Suite, mais avec le confinement et le télétravail, Google a retravaillé ses outils pour les rendre encore plus collaboratifs, encore plus intégrés les uns aux autres et encore plus simples d’utilisation.
Pour le dire autrement, les différents outils de Google vont mieux s’intégrer les uns aux autres.
Voici les nouvelles fonctionnalités mises en avant parmi les plus importantes :

  • prévisualisation des liens : dans Docs, Sheets et Slides, les utilisateurs pourront avoir un aperçu d’un lien avant de cliquer dessus afin de s’épargner le fait de devoir changer d’onglet et d’être plus efficace ;
  • mentions plus intelligentes : en mentionnant quelqu’un dans Docs, Sheets ou Slides avec un @, une petite fenêtre popup va s’afficher à l’écran pour fournir quelques éléments de contexte et suggérer des actions ;
  • création de documents dans Chat : dans une conversation sur Google Chat, vous pourrez créer un document Docs, Sheets ou Slides directement depuis la fenêtre active avec les autres participants, pas besoin d’ouvrir un nouvel onglet ;
  • Google Meet en picture-in-picture un peu partout : le service de visioconférence Meet a le vent en poupe et sera ainsi disponible en picture-in-picture sur d’autres outils comme Docs, Sheets ou Slides afin de pouvoir rapidement lancer une discussion à l’oral avec les autres personnes actives sur le document que vous consultez.
  • La messagerie Gmail : intègre dorénavant Chat, Meet et les Salons de discussion à l’instar de son concurrent Slack.

Mais aussi nouveaux tarifs

Google Workspace rassemble Google Agenda, Google Docs, Google Sheets et Google Slides, mais aussi Google Sites, Google Forms, Google Chat, Google Drive, Google Meet, Currents et Google Keep. A cela vient s’ajouter une version professionnelle de Gmail, assortie d’un espace de stockage de 30 Go minimum par utilisateur.
A noter, la fin du stockage illimité pour le G Suite Business devenu Business Standard.

Google nous propose cette fois 4 niveaux de tarification:
(voir le détail dans le tableau ci-dessous).

  • Business Starter : Le forfait le moins cher est Google Workspace Starter (ex-G Suite Business) qui se limite à 30 Go dans Google Drive pour un prix de 4,68 euros par utilisateur et par mois.
  • Business Standard : Google Workspace Business Standard, comprend un stockage de 2 To pour 9,36 euros par mois et par utilisateur.
  • Business Plus : Google Workspace Business Plus coûte 15,60 euros par utilisateur et par mois pour une capacité de 5 To
  • Enterprise : Google Workspace Enterprise (ex-G Suite Enterprise) est la version la plus poussée de la suite de productivité de Google, adaptée aux structures les plus importantes. Elle comprend toutes les options possibles, avec des degrés de sécurité renforcés et des fonctionnalités très poussées, dont logiquement, un stockage illimité.

Google Worskspace, c’est tout ce dont vous avez besoin pour communiquer, collaborer maintenant en un seul endroit.
Google Worskspace comprend toutes les applications de productivité que vous connaissez et que vous adorez : messagerie électronique, calendrier, espace de stockage, traitement de texte, tableur, outil de présentation, visioconférence, et bien d’autres encore.
Que vous soyez au bureau, que vous travailliez à domicile, sur le terrain avec votre appareil mobile (smartphone ou Chromebook) ou que vous vous connectiez avec des clients, Google Worskspace sera à n’en pas douter le meilleur moyen de créer, de communiquer et de collaborer. 

Bienvenue dans le futur !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Par Joseph D'Andria - L'expertise Google à votre service !

Joseph D'Andria, toujours en veille, j'aime partager ma passion des outils connectés et collaboratifs. Je suis également formateur et expert sur les outils de la Google Suite. Membre du réseau Numericoach, l'agence leader sur la formation G Suite en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos références

veolia clientclient Macifclient Numericoach

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :